HISTORIQUE DU RENOUVEAU

Ce mouvement de réveil spirituel qui a commencé dans la deuxième moitié du 19è siècle dans les Églises Méthodistes américaines, puis au 20è siècle par le Pasteur Charles Parham , a gagné l'église catholique dans les années 1960.

Nommé au sein de l'église catholique le Renouveau Charismatique Catholique (RCC), ce mouvement semble bien constituer une réponse manifeste à la prière formulée par le Pape Jean XXIII le 25 décembre 1961: " Renouvelez en notre époque comme pour une nouvelle Pentecôte, vos merveilles, et accordez à la sainte Église que, dans une prière unanime et persévérante avec Marie, la Mère de Jésus, sous la conduite de Saint Pierre, s'étende le royaume du Divin Sauveur, royaume de vérité, de justice et de paix ".
Cette prière était prononcée à l'ouverture de la préparation du concile. Le Renouveau pentecôstal semble bien en effet être l'un des fruits du concile.

C'est dans ce mouvement de réveil spirituel que devait naître le pentecôtisme chez les catholiques. Au sein de l'église catholique, le Renouveau a pris naissance au cours des années 1966 et 1967, aux États-Unis.

Au départ, tout semble commencer à partir d'un petit groupe de laïcs catholiques de l'Université de Duquesne à Pittsburgh en Pennsylvanie. Depuis plusieurs années déjà, ces hommes s'étaient engagés à servir le Christ, à la fois dans la prière et dans plusieurs activités apostoliques et civiques. Ils en vinrent donc à supplier le Seigneur de leur donner un amour plus grand, une sainteté plus forte et les dons apostoliques qui en résultent. Chaque jour, ils priaient en récitant le cantique du dimanche de la Pentecôte. En même temps, ils commencèrent à reétudier le Nouveau Testament et particulièrement les passages des Actes des Apôtres. Au cours d'une retraite, ils eurent un échange avec d'autres étudiants. Ceux-ci leur parlèrent du livre, La Croix et le Poignard de David Wilkerson. Par le témoignage, le livre montre le rôle très concret de l'Esprit-Saint dans la vie d'un chrétien, avec un nombre de références scriptuaires. Après cette lecture, " leurs yeux s'ouvrirent à beaucoup de textes qu'ils avaient lu des dizaines de fois et dont pourtant ils n'avaient pu faire la synthèse ".

Désireux de réactualiser en eux les grâces pentecostales, après réflexion (et nombre d'hésitations), ils se résolvent à contacter des pentecôtistes. Ils sont finalement accueillis pour une réunion de prière par un groupe de pentecôtistes épiscopalien, le 13 janvier 1966. A cette réunion deux d'entre eux reçurent l'effusion de l'Esprit. La semaine suivante, à leur tour, ces deux imposèrent les mains à leurs amis.

Ayant des amis d'autres universités, ils allèrent tout naturellement leur faire part de ce qui leur était arrivé. C'est ainsi que les universités de Notre Dame à Southbend (Indiana), d'Ann Arbor (Michigan), de New Orléans, de Los Angeles suivirent l'élan donné et connurent les mêmes phénomènes de grâces. Bientôt des groupes de prière firent leur apparition dans les paroisses, les monastères et les couvents. Sans aucun contact mutuel on remarque d'ailleurs des expériences analogues en divers endroits du monde. Le Renouveau a débordé les frontières des Etats-Unis et continue à faire son chemin.

Source: www.cooperationtogo.net


Les origines du Renouveau charismatique

Le Renouveau charismatique catholique a débuté lors d'un retraite d'étudiants de l'université Duquesne à Pittsburgh en Pennsylvanie en février 1967. Les étudiants avaient passé la plus grande partie du week-end en prière, demandant a Dieu de leur accorder les deux grâces du baptême et de la confirmation. Au cours du week-end, les étudiants ont fait une expérience forte et transformante de Dieu, expérience qui est aujourd'hui connue sous le nom de 'baptême dans l'Esprit'. Le résultat de ce week-end et l'expérience de l'Esprit s'est rapidement répandue à travers le campus du collège, et ensuite à d'autres campus partout dans le pays.

L'expérience charismatique s'est rapidement répandue dans les collèges et a commencé à avoir un impact dans les paroisses et autres institutions catholiques. Des organisations libres et des contacts se sont tissés. On a commencé à tenir des conférences charismatiques catholiques, lesquelles ont rassemblé jusqu'à 30.000 personnes au campus Notre Dame au South Bend Indiana au milieu des années 1970.

Le Renouveau a attiré l'attention de l'Église, et les responsables du mouvement ont rencontré le pape Paul VI en 1975 et le pape Jean Paul II à plusieurs reprises. En outre, plusieurs des conférences épiscopales, de divers pays, ont écrit des lettres pastorales d'encouragement et de support au mouvement.

Le Renouveau charismatique catholique n'est pas un simple mouvement unifié à travers le monde. Il n'a pas un fondateur ou groupe de fondateurs comme d'autres mouvements. Il n'a pas de listes de membres. C'est une collection hautement diversifiée d'individus, de groupes et d'activités - communautés religieuses, groupes de prières, petits groupes de partages de foi, paroisses renouvelées, conférences, retraites et aussi engagements dans divers apostolats et ministères -, souvent très indépendants les uns des autres, en diverses étapes et modes de développement d'ampleurs variées, mais qui tous partagent la même expérience fondamentale et épousent les mêmes buts généraux.

Le point commun habituel du mouvement est le 'baptême dans l'Esprit'. Pour beaucoup, cette effusion de l'Esprit Saint, nouvelle, forte et qui transforme la vie se produit dans le contexte d'une retraite spécifique appelée 'Vie dans l'Esprit', même si beaucoup ont été 'baptisés dans l'Esprit' en dehors de cette retraite.

Le Renouveau charismatique catholique est présent dans près de 200 pays et à touché la vie de plus de 70.000.000 de catholiques. Dans certains pays, le nombre de participants semble avoir diminué au cours des dernières années, pendant que dans d'autres, le nombre continue à s'accroître de façon importante.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :