Rome : le pape François rencontre le Renouveau charismatique

Publié le par renouveau.bm

vaticano_papa_rns_2

Pour les membres du Renouveau charismatique italien, la Convocation a eu une saveur particulière cette année. Pour 2014, le grand rassemblement s'est offert le stade olympique romain et la présence du pape François !

 

"Mon espérance est que le Renouveau se renouvelle" confiait le président du mouvement charismatique italien à Zenit à la veille du grand rendez-vous du 1er juin. Si la formule fait sourire, elle témoigne également d'une aspiration sincère. Le pape François a rejoint et encouragé les membres du Renouveau charismatique dans ce désir dimanche dernier à Rome.

Un évènement romain

Changement de lieu symbolique, la Convocation qui avait traditionnellement lieu à Rimini s'est approché du cœur de l'Église et à pris ses quartiers à Rome pour cette 37ème édition. Les participants étaient invités à se rendre au stade olympique de Rome, voulu par les organisateurs comme un "Cénacle à ciel ouvert". Le nec plus ultra de cette Convocation nationale demeure toutefois la présence d'un invité de marque : le pape François. "Le 9 septembre dernier, relate Salvatore Martinez, lors d'une audience privée, je lui ai parlé de ce désir de rapprocher la Convocation du centre de l’Italie pour pouvoir sentir cette dimension centrale du Renouveau dans l'Église. Et le pape n'a pas hésité à dire : je viens !"

Il faut dire que Jorge Mario Bergoglio a longtemps côtoyé le mouvement. Celui qui avoue avoir été sceptique à la création du mouvement qui lui paraissait être davantage une "école de samba", a par la suite été l'évêque référendaire du Renouveau charismatique en Argentine. Lors du rassemblement du dimanche 1er juin le Saint Père a expliqué dans un discours ce singulier revirement : "Je ne partageais pas leur façon de prier mais après j'ai commencé à les connaître et j'ai compris le bien que le Renouveau charismatique fait à l'Église".

Pour l'unité de l'Église, autour d'un seul chef d'orchestre

Le Renouveau charismatique est un "courant de grâce dans l'Église et pour l'Église", selon les mots du pontife.

"Quand je pense à vous, a confié le pape, je vois la même image de l'Église mais d’une façon particulière, je pense aussi à un grand orchestre dans lequel chaque instrument est diffèrent, chaque voix est différente mais tous sont nécessaires pour l’harmonie de la musique. Saint Paul nous le dit." Cette unité passe par le fait de reconnaître "un seul chef, un seul Seigneur Jésus, comme dans un orchestre" et à l'instar de toute l'Église, c'est un écueil que le Renouveau charismatique doit considérer avec vigilance. "Personne au sein du Renouveau ne peut penser être plus important ou plus grand qu'un autre. Personne ne peut dire : je suis le chef".

Le pape a également fustigé les querelles susceptibles d'éclore au sein des mouvements particuliers dans l'Église : "Fuyez les luttes internes s'il vous plaît. Et laissez-vous guider par l'Esprit Saint", ajoutant même "cherchez l'unité dans le Renouveau, la division vient du démon". Autre conseil du Saint Père aux catholiques charismatiques : "Vous dispensez la grâce de Dieu, vous ne la contrôlez pas", afin que ceux-ci ne s'enferment pas dans une organisation excessive mais qu'au contraire ils sachent conserver la liberté qui leur a été donnée par l'Esprit Saint.

Le Saint Père a terminé son allocution en donnant rendez-vous aux participants et aux adeptes du mouvement charismatique pour son jubilé en 2017. Cet évènement, qui s'achèvera lundi 2 juin au soir, a rassemblé plus de 50.000 personnes "comme si tout un ville se déplaçait" remarque le président du mouvement. Parmi les participants, des prêtres, des religieux, des familles avec leurs enfants et leurs adolescents avaient fait le déplacement de toute l'Italie.

Sources : Zenit, Radio Vatican, Aleteia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article